Histoire de Messilhac
Les origines de Messilhac

Les origines de Messilhac remontent au onzième siècle.

Construit directement sur un promontoire  aux confins de la Haute Auvergne et du Rouergue, dans une situation de marche frontière, il se composait d’un donjon d’architecture romane classique du Moyen Age (le donjon Ouest actuel), entouré d’une enceinte elle-même formée d’une muraille flanquée de cinq à sept tours de défense dont il ne reste aujourd’hui qu’une tour carrée d’origine au sud-est et une tour modifiée et surélevée au nord-ouest (dite tour de l’oubliette).

L’emplacement de Messilhac était stratégique car la vallée du Goul, l’une des huit vallées qui trouvent leur origine au Plomb du Cantal, était une voie d’intrusion aisée de la Haute Auvergne par le sud. Sur les deux versants de cette vallée, quelques autres châteaux coexistèrent avec Messilhac dont il ne reste plus de nos jours que le Château de Cropières et la Tour de Puechmouriez situés en amont sur la rive gauche du Goul. Un village aurait existé aux pieds du château, sur le bord de la rivière, dont il ne reste plus de traces aujourd’hui. Messilhac appartient à  l’histoire de cette région nommée le Carladez.

Messilhac demeura dans  la même famille qui se transmit le château par succession de ses origines  jusqu’en 1942. Olivier Dubois, son actuel propriétaire, l’acquit en 1998 et en a entrepris depuis lors la restauration.

 

Fatal error: Allowed memory size of 33554432 bytes exhausted (tried to allocate 1653573 bytes) in /homepages/35/d364136295/htdocs/drupal-7.0/sites/all/modules/backup_migrate/includes/destinations.email.inc on line 118